Ambassadrice Nikon l’automne 2018

Jury de concours “Urban Fashion” ( Suede, Danemark, Norvège, Finland, Estonie )

Capture d’écran 2018-09-28 à 22.13.47.png

Voir la lumière grâce à la photographie de mode en milieu urbain !

L’identité, la lumière, la composition, l’expression sont essentielles quand vous voulez faire une photographie de mode vraiment unique. 

C’est la réponse nous recevons quand nous demandons à la photographe de mode réputée Julie-Christine Krøvel ses conseils pour prendre une belle photographie de mode ?

Julie-Christine Krøvel, ambassadrice de Nikon, fera partie du jury lorsque Nikon  choisira la photo du mois d'octobre, sur le thème « La mode en milieu urbain ».

Au sujet de son rôle d’ambassadrice, elle dit se sentir très honorée et a hâte de participer au jury.« Si j'avais pu retourner en 1989, je serais probablement tombée de ma chaise de joie. C'est comme ça que j'aime penser, car cela met les choses en perspective.

Ce qui est encore plus émouvant, c'est de savoir que d'autres photographes peuvent être inspirés par ce que j'ai fait. Il y a tellement de choses que j'éprouve et il y a tellement d'histoires derrière mes photographies » dit-elle. Le sujet de çe mois-ci est « la photographie de mode en milieu urbain ». Quand nous lui avons demandé comment gagner, Julie a dit que la photo devait avoir une identité, qu’on peut voir grâce à une lumière créative, une composition créative ainsi que votre propre expression.

"La créativité est fantastique" dit-elle, mais comment êtes-vous devenue une photographe créative ?

C’est vous qui êtes le photographe, donc soyez vous-même ! Essayez et amusez-vous !La créativité libère vos sentiments, et vous fait visualiser vos rêves lorsque vous photographiez.

 

Apprendre à voir les objets autour de vous, partout !

En tant que une photographe professionnelle, je me focalise sur la lumière, autant dans mon travail que dans ma vie personnelle. Pendant mes études j’ai appris beaucoup sur la lumière, créative ou commerciale.

Je me souviens avoir photographié des rouleaux de papier toilette pendant toute une semaine, jusqu'à ce que je trouve la lumière parfaite… C'était ennuyeux mais éducatif, et en fait très difficile.

Comment prendre une bonne photo et comment gagner le concours ? 

- Je pense vous devez nous montrer que vous maîtrisez la lumière de manière unique, c’est un point crucial si vous me demandez, dit-elle. Ça peut être la lumière du jour, une lumière artificielle ou d’autres sources de lumière. Je cherche une photographie qui me coup le souffle. Je suis sûre que j’en trouverai une, dit-elle. L’important n’est pas forcément d’être le plus tendance !

Il ne s’agit pas juste d’être à la mode

Absolument pas. c’est vraiment une façon de voir les vêtements et les gens, c’est une composition d’art décisive. Il y a une histoire derrière chaque photo, il s’agit de comment vous présentez votre vision avec vos outils et de la fantaisie, de la créativité et avec une lumière créative.

Quelquefois une bonne photo se prend rapidement, d’autres fois c’est interminable. Explorer et apprendre, chaque jour, avec de nouvelles personnes. Les atmosphères et les relations sont dissemblables. Je me souviens une fois d’avoir photographiée un éditorial : l’une des 10 premières photos que j’ai prise est devenue la couverture. Mais c’est vraiment rare.  J’ai hâte de voir ces photos spontanées. En général je pense qu’il ne faut laisser personne vous dire comment prendre une photo. Après une quinzaine d’années en tant que photographe professionnelle, ce sont mes images les plus créatives et spontanées que je préfère.

Pour devenir photographe vous devez apprendre à vous connaître.

JULIE-CHRISTINE KRØVEL

N’oubliez pas les objectifs de longue focale

Le préféré de Julie est un objectif Nikon situé entrée l’angle long et le grand angle : c’est le 85mm. -J’aime les deux : longue focale et grand angle. Cela dépend de ce que vous souhaitez exprimer, mais cette lentille est merveilleuse pour les portraits ainsi que le photographie de mode.

Essayer d’acheter un trépied, essayez de faire quelque chose de différent chaque fois que vous allez apprendre photographiez, c'est comme ça que vous apprends. Donc c’est mon meilleur conseil. Ça ne doit pas être l'équipement le plus coûteux.

Finalement je voudrais vous dire que en général je pense ne laissez n’personne vous dire comment le faire le photographies, après mes années en tant que photographe travers quinze années, c’est l’images de créatif qui j’adore les meilleurs. Essayer de mélanger mai n’oubliez pas votre style. À devenir une photographe vous devez apprendre à vous connaître vous-même. 

Donc, encore une fois, sois vous-même !

( Norvège, Suède, Danemark, Finlande, Estonie)

Julie-Christine Krøvel - The Photographer

Julie-Christine Krøvel is a highly recognised Norwegian portrait and fashion photographer who splits her time between Oslo, Paris and Copenhagen. She has a number of high-ranking photography assignments, from top artists in the music industry to major fashion shows. Nowadays, film represents an increasingly important part of her work. 

“I’ve been working as a professional photographer since 2003. I trained in Denmark but work mostly in France. I feel in many ways that the only option I had was to become a photographer. I’ve spent my whole life thinking about images and moods. When I was very young, I always wanted to bring my memories back home with me. And even though the job can be tough at times, I’ve never once regretted my choice,” she concludes.

Identity, light, composition and expression. This is how Julie-Christine Krøvel - highly recognised Norwegian portrait and fashion photographer - replied when asked what it takes to take urban fashion photographs that stand out from the crowd. 

Julie-Christine Krøvel is a member of the jury for Nikon’s Image of the Month this October, focusing on “fashion in urban environments”. When asked how she feels about being the ambassador for Image of the Month, she replies that it is an honour and very exciting.

“I was really touched when they asked me to be their ambassador, as I have worked with Nikon for so many years now. If they’d asked me the same question in 1989, I’d probably have fallen off the chair with excitement. It’s a way of thinking that appeals to me; it puts things into perspective. It will be even more exciting if other photographers can find inspiration in my work. I experience so much and there are so many stories behind my work,” she says.


Fashion in urban environments

The theme for October is “fashion in urban environments”. When questioned about the criteria for winning the contest, Julie replies that a photograph must have an identity. In her opinion, identity is displayed by light, composition and expression. 

“Creativity is a wonderful thing. It is so liberating. But for me, as a professionally trained photographer, light is essential. Without the light, a photograph has practically nothing to offer. In my mind, to win, you must show that you can in one way or another control the light in your photography. You can work with daylight, artificial light or some other source. I’m hoping to see a photograph that makes me stop in my tracks, and I’m pretty confident I will,” she says. 

Not outfit of the month !

For Julie, fashion photography has nothing to do with the best outfit. Even though the focus is on the clothes or fashion, it is how you tell the story that counts. In other words: how an outfit can be immortalised and you can create a fashion photograph that is still as wonderful to look at ten years from now.

“It may happen quickly or it could also take time. That’s what I love about photography. There was this one time when I took the shot for the front page of a magazine in less than three minutes. There was no point taking any more shots, the first one was just right. Hopefully, I’ll see that kind of spontaneous photography now,” she says.

Keep in mind focal length !

A long focal length is important for fashion photography, although this depends somewhat on whether you prefer extreme angles or not. If you want to find a compromise, Julie can recommend a lens such as the Nikkor 85mm, and describes it as a fantastic lens for both portraits and fashion. 

“Buy a stand and use daylight and flash – preferably at the same time. Try something new every time – it's the best way to learn. But you don't need the most expensive camera or the best lenses. Be creative and do things your own way. The day you stop being creative is the day to find a new job,” she claims.