Hasselblad Global / France - Château de Versailles

JULIE-CHRISTINE KRØVEL

A JOURNEY THROUGH VERSAILLES WITH SIX HASSELBLAD CAMERAS

Norwegian-born and France-based, Julie-Christine Krøvel’s deep fascination with history brought her to the southern European country in the 1990s. Enchanted by the Chateau de Versailles, Julie-Christine began a photographic love affair with the historical palace grounds in 1998, shooting its photogenic angles with her 500C. Visiting it frequently for the last twenty years resulted in a beautifully unexpected collection of images using six different Hasselblad cameras.

Hasselblad France : https://www.hasselblad.com/fr-fr/news/julie-christine-krovel-hasselblad/

Hasselblad Global : https://www.hasselblad.com/news/julie-christine-krovel-hasselblad-versailles/

Hasselblad_CTI_17_neg
Screen Shot 2019-02-04 at 10.35.04.png
Le Petit Trianon -  Château de Versailles

ENGLISH :

JULIE-CHRISTINE KRØVEL

A JOURNEY THROUGH VERSAILLES WITH SIX HASSELBLAD CAMERAS

I visited the premises of Chateau de Versailles for the first time in 1998, bringing along my first Hasselblad camera, the 500C. I immediately felt at home in the gardens. I went back the day after, and the day after that. I traveled back and forth in both the summer and autumn seasons over the last twenty years using the H1D, H2D, H3D, H4D and H6D-50c. There has never been any doubt about which camera I preferred and which camera system made me the most creative.

Norwegian-born and France-based, Julie-Christine Krøvel’s deep fascination with history brought her to the southern European country in the 1990s. Enchanted by the Chateau de Versailles, Julie-Christine began a photographic love affair with the historical palace grounds in 1998, shooting its photogenic angles with her 500C. Visiting it frequently for the last twenty years resulted in a beautifully unexpected collection of images using six different Hasselblad cameras.

JULIE'S HASSELBLADS

Exploring Versailles through the lens of her cameras, Julie’s images represent her photographic journey from one Hasselblad to the next. Starting with the analog 500C, Julie switched to her first digital camera, the H1D, in 2005 and slowly made her way through the H System, using the H2D, H3D, H4D, and H6D-50c to showcase the beauty of Versailles. “I love bringing both film and digital Hasselblads into the project; it’s totally different ways of working. At the start of my project, I used special cut medium format infrared color film with the 500C. In my digital images, I have kept the look of that film somehow, producing vivid and special colors,” says Julie. Expressing her vision through the colors captured with infrared colour film, Julie was able to stop time and display Versailles’ beauty from a surreal perspective.

L'Orangerie | Château de Versailles

© JULIE-CHRISTINE KRØVEL

CAMERA: HASSELBLAD 500C

USING MEDIUM FORMAT INFRARED COLOUR FILM - 1997

I would describe my style as colorful, artistic and personal, focusing on different light techniques. I’m very focused on the use of light and color grading. I use creative color flash techniques, flash-daylight, and more. The use of light is everything to me; that’s what photography is all about.


I remember bringing the H1D inside the palace and passing security. They stopped me, looked a bit surprised, and asked me what I had brought with me. “It’s a camera,” I said. He smiled and said he had never seen such a big camera. It wasn’t lots of people going around in the streets with the H1D, and therefore, causing a bit of attention sometimes. It was a dedicated project bringing a camera here. But, I have never compromised on quality and when I’m shooting with Hasselblad, I’m at my best as a photographer.

Even though much of the premises was restored after the French Revolution, it contains a lot of the same objects and images of its time. Infrared photography indoors was not my first choice as it would change the interior and colours, and that would be wrong. Interior photography was a bit difficult to combine with the rest of my images from my previous journeys. But measuring daylight in different techniques as well as keeping the subtle light and atmosphere, I think I succeeded in bringing in my previous style when shooting inside the palace.
When I’m shooting with Hasselblad, I’m at my best as a photographer. It makes me produce high depth tonality which I have never seen with any other camera. My greatest satisfaction with Hasselblad cameras are their vivid colors and immense sharpness. In fashion, I use lots of different light sources and flash-daylight techniques where I need to adjust the shutter and light source variable; that’s possible with Hasselblad due to the construction of the shutter inside the lens. I have used Hasselblad for all types of photography – shooting fashion in the back of a small plane, in snow storms, at the beach, in endless rain and commercial landscape photography on top of roofs, in lifts, on boats. It never fails me!

ABOUT JULIE-CHRISTINE KRØVEL

Fashion and beauty photographer Julie-Christine Krøvel has been dedicated to the Hasselblad system since the 1990s. Raised in Oslo, Julie received an education in photography in Denmark and started her professional career in 2003. With a special connection to France, it became her second home; Julie now works half the time in Paris, where she feels her work is much more understood. Staying true to her artistic identity while working commercially, she loves to experiment with different light sources, filters, and cross processing techniques. See more of Julie’s work here.

FRANÇAIS :

JULIE-CHRISTINE KRØVEL

UN VOYAGE À TRAVERS VERSAILLES AVEC SIX APPAREILS HASSELBLAD

Je me suis rendu pour la première fois dans les locaux du château de Versailles en 1998 avec mon premier appareil photo Hasselblad, le 500C. Je me suis immédiatement senti chez moi dans les jardins. J’y suis retourné le lendemain et le surlendemain. J'ai voyagé en été et en automne au cours des vingt dernières années avec les modèles H1D, H2D, H3D, H4D et H6D-50c. Il n’y a jamais eu de doute sur l’appareil que je préférai et sur quel appareil m’apportait le plus de créativité.

Originaire de Norvège et basée en France, la profonde fascination de Julie-Christine Krøvel pour l’histoire l’amène dans les années 90 en France. Enchanté par le château de Versailles, Julie-Christine entame une aventure photographique avec le parc historique du château en 1998, immortalisant ses angles photogéniques avec son 500C. Les visites fréquentes qu'elle a effectuées au cours des vingt dernières années ont abouti à une collection d'images époustouflante réalisées avec six appareils photo Hasselblad différents.

Jardin0006.jpg

LES HASSELBLAD DE JULIE

En explorant Versailles à travers l’objectif de ses appareils, les images de Julie représentent son parcours photographique d’un Hasselblad à l’autre. En commençant par le 500C analogique, Julie est passée à son premier appareil photo numérique, le H1D, en 2005 et a lentement fait son chemin dans le système H, utilisant les modèles H2D, H3D, H4D et H6D-50c pour mettre en valeur la beauté de Versailles. « J’adore intégrer à la fois des Hasselblad analogiques et numériques dans le projet. C’est une façon de travailler totalement différente. Au début de mon projet, j’avais utilisé un film couleur infrarouge de format moyen avec le 500C. Dans mes images numériques, j'ai gardé l'apparence de ce film, produisant des couleurs vives et spéciales », explique Julie. En exprimant sa vision à travers les couleurs capturées avec un film couleur infrarouge, Julie a réussi à arrêter le temps et à présenter la beauté de Versailles dans une perspective surréaliste.

L'Orangerie | Château de Versailles

© JULIE-CHRISTINE KRØVEL

APPAREIL : HASSELBLAD 500C 

UTILISATION DE FILM MOYEN FORMAT INFRA ROUGE - 1997


“Je décrirais mon style coloré, artistique et personnel. Je me concentre sur l'utilisation de la lumière et le calibrage des couleurs. J'utilise les techniques toutes les techniques créatives possible, de l’utilisation du flash pour mieux gérer la couleur, de la maitrise de la lumière du jour, etc. c’est ce qu’est la photographie.

Je me souviens d'avoir amené le H1D à l'intérieur du château et du moment où j’ai passé la sécurité. Ils m'ont arrêté, semblaient un peu surpris et m'ont demandé ce que j'avais apporté avec moi. « C’est un appareil photo», ai-je dit. Il a souri et a dit qu'il n'avait jamais vu une aussi grosse caméra. Il y a très peu de gens qui se promène avec un H1D, ce qui a parfois attiré l’attention. Mais je n’ai jamais fait de compromis sur la qualité et lorsque je photographie avec Hasselblad, je suis encore meilleur photographe.

Même si une grande partie des locaux ont été restaurés après la Révolution française, ils contiennent beaucoup d'objets et d'images identiques à leur époque. La photographie infrarouge en intérieur n’était pas mon premier choix car elle changerait l’intérieur et les couleurs, ce qui serait faux. La photographie intérieure était un peu difficile à combiner avec le reste de mes images de mes voyages précédents. Mais en mesurant la lumière du jour selon différentes techniques et en maintenant la lumière et l'atmosphère subtiles, je pense avoir réussi à intégrer mon style précédent lors de la prise de vue à l'intérieur du château.

Capture d’écran 2019-02-03 à 17.30.01.png

“Lorsque je shoote avec un Hasselblad, je suis meilleur photographe.Cela me permet de produire des images avec plus de profondeur dans les couleurs, que je n'ai jamais vue avec un autre appareil photo. Ma plus grande satisfaction avec les appareils Hasselblad réside dans leurs couleurs vives et leur immense netteté. Pour la mode, j’utilise un grand nombre de sources de lumière et de techniques d’éclairage diurne pour lesquelles je dois ajuster les variables de l’obturateur et de la source de lumière ; Cela est possible avec Hasselblad en raison de la construction de l'obturateur à l'intérieur de l'objectif. J'ai utilisé mes Hasselblad pour tous les types de photographie - photographier de la mode à l'arrière d'un petit avion, dans des tempêtes de neige, sur la plage, sous une pluie sans fin et des paysages en allant photographier sur des toits, dans des ascenseurs, sur des bateaux. Je les utilise dans toutes les circonstances et ils ne me font jamais défaut.


A PROPOS DE JULIE-CHRISTINE KRØVEL

La photographe de mode et de beauté Julie-Christine Krøvel a consacré sa carrière au système Hasselblad depuis les années 1990. Ayant grandi à Oslo, Julie a fait ses études en photographie au Danemark et a commencé sa carrière professionnelle en 2003. Avec une relation privilégiée avec la France, elle est devenue sa deuxième maison ; Julie travaille maintenant la moitié du temps à Paris, où elle a l'impression que son travail est beaucoup mieux compris. Restant fidèle à son identité artistique tout en travaillant dans le commerce, elle aime expérimenter différentes sources de lumière, filtres et techniques de traitement croisé. Voir plus de travail de Julie ici.

CHÂTEAU DE VERSAILLES

La musique et l’audio mixée par Julie-Christine Krøvel Extraits de Petter Richter " A Distant Sarabande" et "Troisième Leçon De Ténèbres À 2 Voix" Montserrat Figueras & Maria Cristina Kiehr. L’utilisation autorisée par Jordi Savall / Alia Vox et Petter Richter / Lydfest