NIKON UK & NORDIC -

DENMARK - NORWAY - SWEDEN - FINLAND AND ESTONIA

NIKON NEWSLETTER 2018

Portrait de Julie-Christine Krøvel / Nikon Nordic/ UK MAY 2018 - Publié dans NO/ SE / FIN / DK

La photographe norvégienne Julie est une portraitiste et photographe de mode reconnue qui partage son temps entre Paris, Copenhague et Oslo. Elle photographie des célébrités du monde de la musique et du monde de la mode, ainsi que les grands défilés de la Fashion Week de Paris. La cinématographie est devenue très importante dans son travail.

- Je fais tout ce que je rêvais de faire quand j´étais petite et que je regardais les vidéos de mode sur MTV dans les années 90. Julie a commencé à photographier quand elle était petite.
J’ai mon premier appareil photo quand j´étais six ans. Depuis que j’ai hérité de camera de mon père. Je savais tôt ce que je voulais devenir un photographe !

- La route pour devenir photographe à succès n’est pas facile dit-elle. Quand j’étais petite je rêvais d’être photographe. J’avais une vision du métier : certaines choses se sont révélées vraies et d’autres non. Combiner son travail et sa passion peut être difficile. Vous devez apprendre à vous connaître vous-même, mais aussi les besoins des clients.

Pendant mes études j’ai appris beaucoup sur la lumière, créative ou commerciale. Je me souviens avoir photographié des rouleaux de papier toilette pendant toute une semaine, jusqu'à ce que j'ai la lumière parfaite... C'était ennuyeux mais éducatif, et en fait très difficile.

Après ses études de photographie au Danemark, elle travaille en tant que photographe (employée permanente) dans une magazine féminin.

- J’ai photographié des couvertures, fait des photos de mode, des portraits, etc. Parfois presque tout le magazine ! A propos de la mode. J’ai toujours aimé l’esthétique, les couleurs, le mélange des styles. Pour moi, c’est un rêve de travailler avec la mode. Je vis d’images. Il y a des moments magiques partout, si vous pouvez les voir… Utilisez votre  créativité !

“ La Skateuse ”

Je vois des garçons montrer leurs films de skate tout le temps sur Instagram. Je voulais faire autre chose à la place, et promouvoir les filles ! J’ai trouvé Rebekka Strand à Oslo Skatehall : elle est skateuse à Oslo.
Je lui ai demandé si elle voulait faire un film sur les filles qui skatent, et elle a répondu oui immédiatement. Je lui ai demandé si elle voulait que nous nous rencontrions le lendemain, et elle a dit oui !

Le soir d’après je l’ai suivie sur mon skateboard, en filmant avec mon premier appareil photo, le Nikon D810, en équilibre. J’ai ensuite monté mon deuxième appareil, le Nikon D850, sur le Ronin MX avec un enregistreur externe. J’ai ainsi pu pivoter l’appareil et prendre des vues panoramiques et régler la distance focale pendant que je faisais du skateboard. Lourde charge ! :)

C’était un défi de faire les deux choses en même temps ! En tant que photographe professionnelle j’adore expérimenter avec de nouveaux angles et des solutions créatives, particulièrement avec un objectif grand angle ou fisheye. J’ai découvert une nouvelle façon de filmer seule.


Après avoir skaté, nous sommes sorties et avons continué à filmer dans la nuit. J’écoute toujours de la musique quand je filme : la musique est une de mes grandes passions. Mon monde de rêves se compose de musique et d'images, rêver est exactement ce que je fais quand je filme. J’ai ma caméra entre les mains, stabilisée en mouvement en utilisant un objectif grand angle de 10-24mm 2,8 à densité neutre gris gradué 9.0 et mis en lumière avec une LED.
J'espère que mon film peut inspirer les autres à expérimenter avec leurs propres techniques.

Comment trouver votre style ? Utilisez votre créativité, oubliez les règles. Profitez, jouez et amusez-vous!

Cinématographie, texte et mix de la musique par Julie-Christine Krøvel / Je te Désire

Screen Shot 2018-09-11 at 17.40.50.png

RALPH & RUSSO - CINÉMATOGRAPHIE Á LA SEMAINE DE LA HAUTE COUTURE Á PARIS 2017